Concept

Cabinet de Sophie Brunel - Praticienne Massage-bien-êtreMa définition du massage-bien-être

Dans une époque où tout passe par l’audio-visuel et le virtuel, où tout se vit en mode accéléré, le Massage-Bien-Être est un merveilleux outil pour ralentir, se connecter à soi, se sentir être. On parle beaucoup en ce moment de « slow food », « slow cosmétique »… Personnellement, j’aimerais créer le « slow sensation » pour le Massage-Bien-Être : ressentir et ne faire que ça !

En effet, solliciter le sens du toucher nécessite d’être vraiment là, présent, ancré dans son corps. Dans cet espace de présence, les éléments de stress quotidiens tels que le jugement visuel, la course au résultat ou la saturation sonore n’ont plus de place. Et comme la nature n’aime pas le vide, tout cet espace libéré doit être rempli par autre chose : la détente.

Pourquoi « Détente Massage » ?

Le choix du nom « Détente Massage » peut paraître très simple. Il l’est. Il s’est imposé à moi car ce mot « Détente » dans son double sens traduit parfaitement ce que nous apporte le massage-bien-être. La détente, c’est passer d’un état de tension physique et/ou intellectuelle à un état de tension moindre, mais c’est aussi « avoir de la détente », savoir rebondir, être réactif, répondre présent au bon moment.

Le massage-bien-être c’est bien cela : prendre le temps de faire baisser la pression du quotidien pour finalement pouvoir y refaire face plus facilement ensuite.

Concept de Sophie Brunel - Praticienne Massage-bien-êtreEt mon rôle de praticienne dans tout ça ?

Si je comparais le chemin du bien-être à l’ascension d’une montagne, vous seriez le marcheur qui vise le sommet. Votre entourage serait votre guide qui vous aide et vous conseille si besoin, et moi et bien je serais… votre bâton de pèlerin ! Celui sur lequel vous vous appuyez pour rendre la route plus confortable maintenant et tout au long du chemin.

Je suis donc la personne qui, si vous faites le choix de marcher vers votre bien-être, vous accompagnera en mettant mes compétences au service de votre confort. Cela se fera dans le respect mutuel et également dans le respect des protocoles de massages qui m’ont été transmis. Ces protocoles pour certains séculaires ont, au fil du temps, facilité le bien-être de millions de personnes et mon rôle est aussi de veiller à en conserver l’authenticité. Cette authenticité passe par mon respect du silence qui accompagne la séance et le choix d’huiles végétales biologiques non parfumées pour le confort de toutes les peaux.

Finalement, mon rôle est d’être là, vous accueillir, dérouler le protocole du massage que vous avez choisi, en toute simplicité et sans jugement.

Mon adhésion à la FFMBE

L’adhésion à la Fédération Française de Massage-Bien-Être n’est pas obligatoire. J’en ai personnellement fait le choix car elle représente une éthique, un cadre et un gage de qualité qui semblent indispensables à mon métier. La Fédération a également pour rôle :

  • d’imposer à ses adhérents une formation de 200 heures minimum et autant de pratique
  • de s’assurer que chaque praticien ait un casier judiciaire vierge
  • de contrôler que chaque praticien ait contracté une assurance professionnelle.

En tant que praticienne adhérente, je m’engage également à respecter le code de déontologie de la FFMBETous ces éléments peuvent paraître élémentaires et pourtant beaucoup de praticiens n’en tiennent pas compte. La FFMBE représente donc pour moi un gage de qualité et de sécurité tant pour la personne massée que pour son praticien.